jeudi 17 avril 2014

2

A la rencontre de Mini-Nous, ma première écho !

Ce moment magique qu'est la toute première fois on l'on rencontre notre bébé qui se cache au fond de notre bidou, qu'on ne sent pas encore, mais qui nous fait prendre conscience qu'il y a bien un petit être, là, qui grandit jour après jour. Cette rencontre a eu lieu le 6 janvier 2014, avec l'Homme, main dans la main nous nous sommes dirigés à la Maison de la Naissance de la Clinique Jules Verne à Nantes, à la fois pressés de le voir "pour de vrai" mais aussi un peu angoissés de ce que nous pouvions apprendre à la suite de l'échographie. Car oui, même si à nos yeux de jeunes futurs parents, l'échographie est un moment merveilleux, elle reste un examen médical à part entière, réalisé par un spécialiste où l'on est informé du bon développement de notre merveille.
Je mettais préparer pour cet examen, j'avais lu plusieurs choses sur les échographies et surtout qu'il ne fallait pas s'inquiéter si le gynécologue ne parlait pas pendant la durée de l'examen.
Le silence
Qui ne redoute pas ça, c'est tellement stressant, angoissant, on a le temps de se poser un milliard de questions dans notre petite tête de future maman.
Et puis, étant une personne absolument pas stressée dans la vie de tous les jours, il y avait une seconde inconnue : le gynécologue. Je ne le connaissais pas, je ne l'avais jamais rencontré et vu ce qu'il s'était passé lors de mon écho d'urgence, je redoutais légèrement ce moment.
 
L'Homme et moi entre impatience et léger stress (s'il passe par là, il vous dira qu'il ne stresse jamais ^^), attendions notre tour à l'accueil de la maternité. Nous remplissons quelques formalités avec la secrétaire du médecin et retournons attendre. J'avais emmené avec moi une bouteille d'eau ne sachant pas s'il fallait que ma vessie soit pleine ou pas. Elle m'a bien occupée les mains à défaut de remplir ma vessie :D ! Un grand Monsieur en blouse blanche s'approche de nous, il est jeune, se présente et nous demande de le suivre. L'Homme m'annoncera à la sortie de l'écho qu'il trouve qu'il ressemble à Vincent Desagnat, il n'a pas tort ! Nous rentrons dans une toute petite pièce sombre, sans fenêtre, occupée au 3/4 par l'appareil. Il nous demande de nous installer sur deux petites chaises et nous pose quelques questions sur nos antécédents médicaux et familiaux.
 
Viens enfin l'instant où il me demande de m'installer et de relever uniquement mon t-shirt, il applique le gel et pose la sonde. Futur papa est installé sur un siège, juste en face de l'écran, tout près de moi. Après quelques tournicotis sur mon ventre, nous apercevons une petite grenouille et le médecin zoom sur son petit cœur et nous dit "je vous fais écouter les battements de son cœur". Le temps s'arrête autour de nous, pour la toute première fois, nous entendons son petit cœur battre à toute vitesse, notre mini crevette et bien là. Je vous laisse imaginer ma réaction : un déluge de larmes de joie. Il continue son examen et il prend surtout le temps de tout nous expliquer, de tout nous montrer, c'est un réel bonheur. Il compte ses petits doigts de la main droite, ainsi que de sa main gauche, il nous montre son petit cerveau en forme de papillon, il nous indique que ce que l'on voit à l'écran ce sont ses petites jambes avec ses pieds mais qu'on ne peut pas encore compter ses orteils car, ils sont encore trop petits. J'avais beau avoir lu que la plupart des gynécologues ne parlait pas pendant cet examen, j'ai eu tout le contraire (rare ?) et c'était réellement appréciable pour quelqu'un tel que moi qui aime comprendre ce qu'il ce passe.
Bon, il faut le dire, Mini-Nous n'était pas très coopératif ! A croire qu'il était pudique ! Il ne se mettait jamais dans la position que le gynécologue souhaitait et nageait véritablement dans tous les sens tel une petite grenouille. Nous avons eu du coup un fou rire quand le médecin a remué mon ventre pour que Mini-Nous nous accorde son plus beau profil !
A la fin de l'examen, l'Homme a posé une petite question :  "Es que vous savez le sexe du bébé ?" et le médecin a répondu "oui je le sais, mais je ne suis pas sûr à 100%" ! Alors, nous avons dit que nous ne voulions pas le savoir à ce stade s'il y avait encore un doute.
Nous sommes sortis de la pièce avec un "Félicitations" de la part du médecin et nous sommes repartis main dans la main avec nos toutes premières photos de notre Mini-Nous, plus heureux que jamais.

2 commentaires:

  1. C'est tellement mignon ce petit récit! J'ai eu le sourire au lèvres pendant toute la lecture :)

    Et puis.. .Félicitations ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et puis si le sourire était là c'est parfait :) !

      Supprimer

Un petit mot ?